42% des Français accros à leur téléphone portable

Posté le 1 octobre 2013

D’après un sondage IFOP, plus de 4 Français sur 10 (42%) déclarent ne pas pouvoir se passer de leur téléphone mobile. Ce pourcentage grimpe à 78% chez les moins de 25 ans.

Dans les détails, 9% des sondés se disent « très dépendants », 33% « assez dépendants» et 42% affirment être « peu dépendants ». Ceux qui se disent « pas du tout dépendants » ne sont que de 16%. Chez les utilisateurs de Smartphone, le pourcentage des personnes accros atteint les 58%. On réalise donc que l’addiction est plus importante que chez les possesseurs de téléphone ordinaires. On se rend également compte que 62% des cadres supérieurs reconnaissent qu’ils ne peuvent pas se priver de leur mobile.

D’autres données sont aussi recensées après cette étude. Ainsi, 54% des gens sondés ont recours à leur téléphone deux fois par jour, peut-être moins. 24% expliquent qu’ils le font au moins une fois par heure. Chez les jeunes de moins de 25 ans, un pourcentage de 57% est distingué. Une tendance qui atteint les 40% chez les utilisateurs de Smartphones. Par ailleurs, 39% des interrogés affirment consulter leur mobile devant la télé, au lit, le soir, le matin et aussi aux toilettes. On constate également que l’environnement compte sur l’addiction. Cela est affirmé dans la mesure où la région parisienne détient plus de dépendants que les provinces.

Selon la sociologue Joëlle Menrath, ces résultats ne peuvent cependant pas révéler une totale addiction des Français à leur téléphone portable. Elle affirme que cette dépendance peut être associée à une autodiscipline. Cela peut se ressentir dans le cas où un utilisateur prend conscience que l’emploi de son mobile devient excessif. Il cherche alors le moyen d’y remédier, comme de mettre son portable en mode silencieux, par exemple. Si les gens veulent se déconnecter de leurs téléphones de temps en temps, la déconnexion totale est souvent irréalisable pour certains.