Archives

Archive pour mars 2014

Les bons gestes de sécurité quand on a une chaudière ou une cheminée

Le temps hivernal nécessite l’utilisation d’une chaudière ou d’une cheminée. Cependant, la première comme la deuxième requièrent un grand entretien pour bien fonctionner. Nous avons rencontré un chauffagiste et un ramoneur sur terrain.

Michel Lebrun, le chauffagiste :

Michel Lebrun, un chauffagiste, fort de ses années d’expérience nous conseille sur la manière d’entretenir notre chaudière. Un entretien qui doit se faire à l’annuel  comme l’exige l’assurance habitation.

Pour faire des économies et réguler la température, il est conseillé d’installer un thermostat d’ambiance. Pour éviter l’obstruction, vous devez vérifier les ventilations. Avant la remise en marche, veillez aussi à vérifier la pression et n’oubliez surtout pas de purger votre réseau. Prêt à vous aider, dans tous les travaux de ramonage, appelez Monsieur Michel Lebrun le chauffagiste.

Alexandre Fontaine, le ramoneur :

Un peu vieillot, mais toujours en marche et toujours de tendance : la cheminée. Elle est prête à vous secourir pour l’hiver. Vu le prix exorbitant du gaz, Alexandre Fontaine nous conseille le ramonage et nous prodigue quelques précautions à prendre face à l’insouciance massive des gens dans l’entretien de leur cheminée.  Dans le Nord, il n’y a qu’une centrale de ramonage. Ainsi, en premier lieu, il nous rappelle qu’annuellement, on doit faire deux ramonages. Outre le recours à un spécialiste qui saurait mieux gérer les problèmes, utiliser déjà des bois secs pour éviter de goudronner votre cheminée. N’oubliez pas, par ailleurs, de vider quotidiennement votre bac à cendres. Ceci afin d’éviter d’obstruer l’arrivée de l’air surtout si vous utilisez votre cheminée tous les jours. Et une autre astuce, placez le dernier bûcher vers 22 heures, il s’éteindra à minuit, pour éviter que cela ne prenne feu et qu’il goudronne.

Avec un entretien régulier à seulement 60 euros, vous ferez plus d’économie et éviterez une facture trop lourde d’une cheminée encombrée. Car pour un débistrage vous devez payer 500 euros.

Le capitaine Nathan Renaud, quant à lui, vous donne trois conseils, pour éviter le monoxyde de carbone. En premier lieu, une fois par an, contrôler votre installation de chauffage. Ensuite, installer un détecteur de monoxyde de carbone chez vous. Et ne pas hésiter à faire appel à votre médecin traitant ou au pompier en cas de doute.



Culture en ligne : les internautes préfèrent les contenus gratuits

En termes de musiques, de films ou de séries en ligne, les internautes ont en général l’habitude de les consommer sur des sites gratuits. Cet état de fait a été confirmé au mois de novembre 2013 par les résultats de l’étude menée par la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet ou Hadopi.

Culture en ligne : les internautes préfèrent les contenus gratuits dans High tech homme_ordinateur

Le contenu gratuit en ligne doit rester gratuit | Sondage Nielsen rcourcy.com

La majeure partie des internautes interrogés vont sur internet en sachant précisément les biens culturels qu’ils recherchent et sur quel site les trouver. 70% des consommateurs de séries lance les recherches en ligne avec une idée précise. Ce taux descend légèrement à 57% pour les consommateurs de musiques et à 55% pour les consommateurs de films. Ainsi, ils vont directement sur leur site de streaming ou de téléchargement habituel sauf pour 10 à 15% qui lancent leur requête sur les moteurs de recherche. Les sites gratuits sont les plus consultés. Beaucoup d’internautes optent pour des sites légaux où le contenu est de bonne qualité et le choix large. Les sites légaux sont également mieux sécurisés. Les sites illicites sont également consultés, mais en général, les internautes s’y connectent quand ils ne trouvent pas ce qu’ils recherchent sur les sites légaux.

D’autre part, les consommateurs de culture en ligne accèdent à leur contenu favori partout et sur tous les supports possibles. Ainsi, ils peuvent consommer à la maison  (sur ordinateur et sur téléviseur) ou en déplacement grâce aux appareils mobiles comme les smartphones et les tablettes tactiles. Ces derniers sont d’ailleurs les plus utilisés puisqu’ils permettent surtout d’écouter de la musique et 69% des personnes ayant répondu au questionnaire affirment écouter de la musique en ligne au moins une fois par semaine. 60% des personnes enquêtées sont passionnées de séries. Elles déclarent regarder une série au moins une fois par semaine, contre 52% pour les consommateurs de films en ligne.



Playstation 4 : une mise à jour dès la première activation

Avant de jouer avec la Playstation 4 de chez Sony, il faudra télécharger obligatoirement une mise à jour lors de l’achat. Elle permettra aux joueurs d’activer bon nombre de fonctionnalités indispensables. Cette affirmation a été annoncée sur le blog dédié à la Playstation.

La PS4 de Sony, concurrente de la Xbox One de chez Microsoft devra donc passer par une mise à jour importante. Cette opération sera essentielle avant de jouer, et non pour le fonctionnement de la console. On devra donc installer la version 1.50 du système d’exploitation pour activer 80 % des fonctionnalités, parmi lesquelles le mode multijoueur, la lecture de DVD et du Blu-Ray, la reconnaissance faciale et les commandes vocales. C’est une étape incontournable pour les heureux possesseurs. Le Firmware en question sera disponible sur le Playstation Bog et pèsera 300 Mo.

Ainsi, Sony annonce que certaines fonctionnalités ne seront pas disponibles à la sortie à l’exemple de la « pause » dans le jeu. Toutefois, la compagnie a promis plus d’informations sur les différentes mises à jour au moment du lancement.

Cette annonce relance surement les débats, car elle peut effectivement susciter le mécontentement de bon nombre de joueurs. Ce cas s’est déjà produit chez la concurrence, et cette dernière a tout de suite changé son angle de tir.

Dans une conférence du salon Tokyo Game Show, le PDG de Sony Computer Entertainment affirmait vouloir liquider 5 millions de consoles durant cinq mois. C’est une bonne nouvelle pour tous, car on pensait que la PS4 était épuisée durant les précommandes. Sony a donc pris ses précautions pour la sortie le 29 novembre dernier. De ce fait, de nouveaux stocks ont été disponibles pour les achats immédiats.

Le jour J, malgré cette annonce, les joueurs n’ont pas hésité à se procurer la dernière née des consoles de Sony. On constate à ce jour que 2,1 millions d’exemplaires ont été vendus dans le monde.



Les types de sapins de Noël

( Loisirs )

L’achat et la décoration du sapin sont parmi les activités phares des familles quand décembre arrive. Il faut savoir que le marché actuel est inondé de plusieurs sortes de sapins. À chacun de choisir le sapin qui correspond le mieux à son style de vie.

Les types de sapins de Noël dans Loisirs foret-enneige-avec-boules-de-noel

Le traditionnel sapin naturel

Le marché du sapin naturel est florissant avec plusieurs variétés de plantes proposées aux consommateurs. L’Épicéa est parmi les plus vendues parce que sa verdure et son parfum de forêt et de résine sont inégalables. Mais comme ce sapin perd facilement ses aiguilles une fois coupé, beaucoup de gens se tournent vers le Nordmann, moins parfumé, mais un peu plus durable. Pour un parfum plutôt boisé, on opte pour le Nobilis, une autre variété qui conserve bien ses aiguilles, malgré la climatisation intérieure des maisons. En prime, la couleur du Nobilis a un reflet bleuté, très élégant. De plus, l’arbre est doux au toucher. L’Omorika, le Grandis et le Pungens sont les trois autres variétés de sapins disponibles sur le marché.

Zoom sur les sapins artificiels

Le marché du sapin artificiel concurrence parfaitement celui du sapin naturel parce que de nombreux industriels en produisent dans tous les coloris et dans tous les styles. Par souci d’économie, on peut prendre un sapin artificiel dont l’apparence est similaire voire mieux qu’un sapin naturel. C’est la meilleure solution si on veut décorer sa maison avec un sapin d’apparence naturelle, mais sans les désagréments d’entretien ni le budget à prévoir tous les ans. Avec un sapin artificiel, on peut ressortir le même arbre plusieurs d’années d’affilé. Beaucoup de gens préfèrent aussi acheter une fois un sapin artificiel pour limiter le nombre de sapins naturels abattus tous les ans. D’autre part, les sapins artificiels offrent beaucoup plus de choix de design. Les designers ne manquent en effet pas d’imagination pour proposer des sapins design en fer, en bois, en carton, en boules empilées subtilement les unes sur les autres, en livres, en plexiglas …



Conseils pour agrandir la maison

 

Agrandir la maison est une solution efficace et largement moins chère que l’achat d’une autre maison quand on veut occuper un espace petite veranda. Une petite véranda. Enserrée entre deux murs, ...  maison-deco.complus grand. Plusieurs solutions s’offrent aux particuliers qui veulent engager ce type de travaux.

La véranda pour un espace ouvert sur l’extérieur

La véranda est une extension immobilière assez courante. Attenante à une construction existante, elle est mise en place pour étendre la maison avec un espace ouvert ou semi-ouvert. Bien souvent la véranda devient un espace de détente, dont on profite surtout pour la vue sur l’extérieur. La construction d’une véranda est moindre par rapport à une extension en dur ou avec une ossature fermée en bois. En effet, elle ne nécessite pas autant de travaux à propos du chauffage par exemple. Le côté ouvert de la véranda (toit ouvrant, baies vitrées…) laisse entrer la chaleur et celle-ci se diffuse ensuite dans la pièce attenante. On constate depuis quelques années que la fonction de la véranda ne se limite plus à la détente. La véranda devient une pièce à part entière avec une meilleure isolation thermique et phonique.

L’extension en dur pour une véritable pièce à vivre

Une extension en dur coûte plus chère parce qu’il n’y a pas de toit ouvert ou de baies vitrées qui laissent entrer la chaleur. L’installation d’un chauffage et d’un système d’isolation en bonne et due forme est donc indispensable. L’avantage d’une extension en dur est qu’elle devient une pièce à part entière. Cette solution est recommandée par exemple pour élargir le séjour. Dans ce cas, l’extension est entièrement ouverte sur cette pièce. On peut aussi en faire une pièce indépendante, par exemple une chambre pour accueillir un nouveau-né ou une sorte de studio pour un jeune qui souhaite avoir son indépendance sans vraiment déménager. La construction d’une petite maison qui n’est pas attenante à la construction existante est aussi une forme d’extension, mais elle coûte évidemment plus chère.



BadBios : un malware très dangereux indétectable

Dans l’univers des malwares et des virus, des nouveautés nous font quotidiennement froid dans le dos, en ce sens qu’un nouveau-né des logiciels malveillants nommé BadBiob vient d’être détecté récemment par un chercheur en sécurité.

L’existence d’un malware de ce type est donc annoncée par Dragos Ruiu, un chercheur reconnu en sécurité. Ce dernier figure parmi les personnages les plus importants dans le domaine. Ses révélations ont alors quelque peu secoué toute la société informatique. Même si personne n’a encore pu confirmer cette menace, il ne faudrait pas prendre à la légère de telle affirmation.

BadBios aurait des capacités uniques et jamais connues auparavant. Il serait capable dans un premier temps d’effacer toute trace de son passage pour échapper aux antivirus et antimalwares. Dans un deuxième temps, son principal objectif consisterait à infecter le BIOS d’une clé USB ou d’un PC. Sachez que les situations de ce genre sont rares, voire inexistantes. Enfin, comme il aurait réussi à s’installer dans un BIOS, il attaquerait le système d’exploitation en propageant des codes malveillants. Comme les assauts de virus ou de malwares contre le BIOS ne sont pas totalement nouveaux, BadBios figurerait parmi les plus puissants. Il utiliserait également les failles sur les plug-ins Java d’un navigateur ou d’un lecteur de PDF par exemple.

BadBios se distingue également par le fait qu’il pourrait ne pas être effacé par un flashage du Bios. Il serait en mesure de s’enraciner définitivement. Par ailleurs, aucun OS n’est à l’abri, car c’est un programme multiplateforme capable d’infecter tous les systèmes existants. Le plus impressionnant c’est qu’il utiliserait les signaux à haute fréquence pour se propager. Cela signifie qu’il peut passer d’un ordinateur à un autre par le biais des haut-parleurs ou des microphones.

En conclusion, on ne peut pas encore confirmer le vrai du faux sur l’existence du BadBios. Néanmoins, il est important de prendre en considération les révélations des experts.

 

Anti Malware : comparatif des antimalwares pour protéger votre PC des logiciels espion (Malwarebytes, Spybot, Avast…) par Gentside