• Accueil
  • > Economie
  • > L’achat en ligne est-il une seconde nature chez les Européens ?
L’achat en ligne est-il une seconde nature chez les Européens ?

Posté le 26 mai 2014

Depuis quelques années, les Européens sont de plus en plus nombreux à faire leurs courses en ligne. Bien que cette pratique soit de plus en plus courante, elle ne semble pas  gagner la majorité des internautes européens. Les avis sur ce genre de pratique restent partagés entre les pays de l’union. Il y en a qui sont adeptes comme il y en qui sont encore septiques.

L’achat en ligne est-il une seconde nature chez les Européens ? dans Economie Ecommerce1

Notons par exemple que chez les pays scandinaves et les nord européens en général, cette pratique est presque devenue monnaie courante. Nous pouvons citer l’Allemagne, l’Angleterre, la Suède ou encore le Danemark., où plus de 70 % des internautes font leurs achats en ligne. Par contre dans les pays comme la France, l’Espagne, l’Italie ou encore la Roumanie, les internautes ne sont pas encore très attirés par cette nouvelle façon de faire les courses. Et pourtant avec les chiffres qui ne cessent de grimper, il est fort possible que cette tendance change.

e-commerce-physique-brick-mortar dans Economie

© itespresso.fr

Avec ce e-commerce, il existe bel et bien des secteurs qui sont en pleine progression par exemple, le secteur de l’habillage, de la mode et des articles de sport qui explose les chiffres en ce moment et qui ont connu une progression de près de 10% en seulement 4 ans.  Viennent ensuite les réservations pour les voyages ou encore des hébergements et enfin les livres et autres produits culturelles. En bas de la liste, nous observons toujours que le secteur alimentaire ne séduit pas beaucoup de monde en termes d’achat en ligne.

Les gens n’ont pas vraiment confiance aux produits alimentaires proposés par des sites spécialisés.  Il est difficile, et voir même impossible d’avoir un bon suivi et une bonne vision de la provenance des produits, ce qui fait que la vente de ces denrées ne démarre pas vraiment en ligne.