Catégorie

Archive pour la catégorie « Economie »

L’achat en ligne est-il une seconde nature chez les Européens ?

( Economie )

Depuis quelques années, les Européens sont de plus en plus nombreux à faire leurs courses en ligne. Bien que cette pratique soit de plus en plus courante, elle ne semble pas  gagner la majorité des internautes européens. Les avis sur ce genre de pratique restent partagés entre les pays de l’union. Il y en a qui sont adeptes comme il y en qui sont encore septiques.

L’achat en ligne est-il une seconde nature chez les Européens ? dans Economie Ecommerce1

Notons par exemple que chez les pays scandinaves et les nord européens en général, cette pratique est presque devenue monnaie courante. Nous pouvons citer l’Allemagne, l’Angleterre, la Suède ou encore le Danemark., où plus de 70 % des internautes font leurs achats en ligne. Par contre dans les pays comme la France, l’Espagne, l’Italie ou encore la Roumanie, les internautes ne sont pas encore très attirés par cette nouvelle façon de faire les courses. Et pourtant avec les chiffres qui ne cessent de grimper, il est fort possible que cette tendance change.

e-commerce-physique-brick-mortar dans Economie

© itespresso.fr

Avec ce e-commerce, il existe bel et bien des secteurs qui sont en pleine progression par exemple, le secteur de l’habillage, de la mode et des articles de sport qui explose les chiffres en ce moment et qui ont connu une progression de près de 10% en seulement 4 ans.  Viennent ensuite les réservations pour les voyages ou encore des hébergements et enfin les livres et autres produits culturelles. En bas de la liste, nous observons toujours que le secteur alimentaire ne séduit pas beaucoup de monde en termes d’achat en ligne.

Les gens n’ont pas vraiment confiance aux produits alimentaires proposés par des sites spécialisés.  Il est difficile, et voir même impossible d’avoir un bon suivi et une bonne vision de la provenance des produits, ce qui fait que la vente de ces denrées ne démarre pas vraiment en ligne.



Les bons gestes de sécurité quand on a une chaudière ou une cheminée

( Economie )

Le temps hivernal nécessite l’utilisation d’une chaudière ou d’une cheminée. Cependant, la première comme la deuxième requièrent un grand entretien pour bien fonctionner. Nous avons rencontré un chauffagiste et un ramoneur sur terrain.

Michel Lebrun, le chauffagiste :

Michel Lebrun, un chauffagiste, fort de ses années d’expérience nous conseille sur la manière d’entretenir notre chaudière. Un entretien qui doit se faire à l’annuel  comme l’exige l’assurance habitation.

Pour faire des économies et réguler la température, il est conseillé d’installer un thermostat d’ambiance. Pour éviter l’obstruction, vous devez vérifier les ventilations. Avant la remise en marche, veillez aussi à vérifier la pression et n’oubliez surtout pas de purger votre réseau. Prêt à vous aider, dans tous les travaux de ramonage, appelez Monsieur Michel Lebrun le chauffagiste.

Alexandre Fontaine, le ramoneur :

Un peu vieillot, mais toujours en marche et toujours de tendance : la cheminée. Elle est prête à vous secourir pour l’hiver. Vu le prix exorbitant du gaz, Alexandre Fontaine nous conseille le ramonage et nous prodigue quelques précautions à prendre face à l’insouciance massive des gens dans l’entretien de leur cheminée.  Dans le Nord, il n’y a qu’une centrale de ramonage. Ainsi, en premier lieu, il nous rappelle qu’annuellement, on doit faire deux ramonages. Outre le recours à un spécialiste qui saurait mieux gérer les problèmes, utiliser déjà des bois secs pour éviter de goudronner votre cheminée. N’oubliez pas, par ailleurs, de vider quotidiennement votre bac à cendres. Ceci afin d’éviter d’obstruer l’arrivée de l’air surtout si vous utilisez votre cheminée tous les jours. Et une autre astuce, placez le dernier bûcher vers 22 heures, il s’éteindra à minuit, pour éviter que cela ne prenne feu et qu’il goudronne.

Avec un entretien régulier à seulement 60 euros, vous ferez plus d’économie et éviterez une facture trop lourde d’une cheminée encombrée. Car pour un débistrage vous devez payer 500 euros.

Le capitaine Nathan Renaud, quant à lui, vous donne trois conseils, pour éviter le monoxyde de carbone. En premier lieu, une fois par an, contrôler votre installation de chauffage. Ensuite, installer un détecteur de monoxyde de carbone chez vous. Et ne pas hésiter à faire appel à votre médecin traitant ou au pompier en cas de doute.



La hausse de la TVA en 2014 va fortement impacté les ménages

( Economie )

 

La hausse de la TVA en 2014 va fortement impacté les ménages dans Economie smiley-pascontentLa pilule est amère et dure à avaler pour les Français. La polémique sur la hausse des taxes sur la valeur ajoutée crée de plus en plus le gouffre entre le gouvernement actuel et le peuple.
hausse-tva-2014 dans Economie
Une nouvelle année qui va taper fort !

La révision en hausse de la TVA envisagée par l’Etat pour 2014 est, osons le dire, le cadeau empoisonné du Nouvel An pour les foyers français. Une nouvelle année qui s’annonce vraiment dure dans l’hexagone. Les études menées par l’Institut des Politiques Publiques (IPP) parlent d’elles même. En effet, l’IPP confirme que l’augmentation du taux de la taxe sur la valeur ajoutée n’épargnera aucun ménage français, l’impact sera d’ailleurs très importante selon les estimations de l’institut.

TVA2014

Augmentation de la TVA, pas de hausse de tarif sur les prestations de 2A à 2aazaide.com

Des impacts sur la consommation

Une démarche qu’il était obligé à suivre, selon les justifications du premier ministre français Jean Marc Ayrault, lors de la présentation du budget 2014. Et même si le gouvernement a tenté de rassurer les Français que cette mesure ne s’appliquerait qu’au 20% des ménages les plus aisés, la classe moyenne en sera néanmoins touchée. D’ailleurs, contrairement aux foyers aisés qui verront leur pouvoir d’achat chuté à 0,55%, cette dernière en subira le plus les conséquences avec une diminution estimée à 10% de son pouvoir d’achat. L’accroissement de la TVA entraînera certainement une flambée des prix dans les entreprises et les magasins.

 Une mauvaise décision de plus !

François Hollande et le gouvernement Ayrault continuent leur lancée en ce qui concerne les prises de mesures qui font grogner la majorité. On se demande bien jusqu’où ces hommes politiques comptent bien aller. Avec l’écotaxe, la TVA des ambulanciers  et les taxes dans le bâtiment, voici une nouvelle hausse de TVA en guise de cadeau du Nouvel An !